Qui sommes nous ?


Fondée en 2013, l'association est composée de trois collèges représentant les différentes catégories d'acteurs ainsi que de deux comités en charge des questions éthiques et des questions scientifiques. 

Le comité scientifique établit les modalités de la séquestration dans le cadre du projet. Il sélectionne les parcelles et s'assure du suivi des engagements. 

Le comité éthique veille au respect des principes qui animent l'association. Il est en charge de la rédaction d'une charte. Il donne un avis sur les demandes d'adhésion de nouveaux membres et peut être saisi à tout moment par les membres des trois collèges.  

 

Normandie Forêver - une alliance d'envergure


Liste non exhaustive des membres :

ACOME, ADEME Normandie, APRIME, AQM Normandie, Biocombustibles SA,  Biomasse Normandie, Biscuiterie de Lonlay l'Abbaye,  agence Normande d'Alliance Forêt Bois, CRPF – Normandie, Groupement forestier des bruyères, Fondation LEGALLAIS, CORLET, ProfessionsBois, Société Forestière CdC, Union régionale de la forêt privée normande.

 

Premier collège

les entreprises et les collectivités


Créée à l’initiative d’entreprises et de fondations ayant un ancrage territorial en région normande, NORMANDIE FORÊVER regroupe des acteurs sensibles aux questions de développement durable.

L’enjeu pour les entreprises et les collectivités contributrices est d’avoir un outil pour réduire leur empreinte carbone résiduelle, après avoir mené des politiques actives en matière de réduction de gaz à effet de serre.

Ce service permet aussi aux entreprises de proposer des produits dont l'empreinte est compensée par la séquestration, améliorant ainsi leurs performances dans les appels d'offres intégrant des critères environnementaux.

Deuxième collège  : 

les professionnels de la filière bois


La longueur du cycle forestier fait que les forêts actuelles ont été façonnées par les enjeux du début du 20ième siècle, elle ne sont donc pas toujours adaptées aux besoins actuels. Les propriétaires forestiers doivent travailler pour  garantir un bon approvisionnement aux industries du bois d'aujourd'hui et de demain, tout en maintenant la biodiversité forestière. 

Cette équation se complique encore avec la nécessité de  prendre en compte les impacts du changement climatique. En rémunérant le stockage supplémentaire de carbone, l'association aide les propriétaires forestiers à mener les adaptations nécessaires pour faire face à cette évolution.

Troisième collège : 

les organisations


Les mécanismes de séquestration proposés par l’association ont été élaborés par le Centre Régional de la Propriété Forestière, un établissement public impliqué dans le développement et innovation de la propriété forestière privée. l’ADEME, Biomasse Normandie et l'interprofession normande ProfessionsBois complètent ce collège.

Il s’agit pour l’ensemble de ces organisations de poursuivre leurs missions relatives au développement de la filière bois au travers d’une initiative originale et au delà, de retarder l'augmentation du taux de CO2 dans l'atmosphère.